Livre Shibari / SHIBARI – L’EMOTION DE LA CONTRAINTE

SHIBARI – L’EMOTION DE LA CONTRAINTE

Livre photos de shibari / Kinbaku / Bondage Japonais

commander-en-ligne

 

Livre photo Shibari by Seb Kinbaku

 « Envolée, départ, voyage »

« Intemporalité, sensorialité, sensualité »

« Ivresse d’émotions, frissons »

« Morsure, douleur saine »

« Confiance »

« Partage »

 

 

Voilà les mots qui reviennent le plus souvent quand les modèles de Seb Kinbaku s’expriment sur leurs expériences dans ses cordes.

Voilà ce que recherche Seb Kinbaku dans le Shibari : provoquer et partager des émotions. Communiquer sans mots.

Contraindre sa partenaire par des liens pour la pousser à se transcender et libérer les émotions qu’elle garde au plus profond d’elle.

Lui insuffler son énergie, sa confiance pour qu’elle puisse dépasser les cordes qui restreignent son mouvement, sa respiration.

Veiller sur elle pour mieux recevoir son abandon.

C’est tout cela qui est capturé par son objectif, dans le décor le plus pur qui soit, pour partager avec le plus grand nombre le monde de Seb Kinbaku.

 

 

Vos impressions sur le livre SHIBARI – MODE D’EMPLOI

« Parce que la forme est contraignante, l’idée jaillit plus intense ». Charles Baudelaire.

Entre l’attachée et l’attacheur s’échangent des instants d’émotion donnant forme à un certain mode relationnel.

La contrainte, ici artistique, de se faire encorder devient alors plaisir. Moteur créatif, elle donne vie à une émotion pure, unique, presque mystique, ressentie au plus profond de l’Etre. Dénuée de toute peur, mais en confiance,le corps repousse ses limites, l’esprit lâche prise, la contrainte devient libératoire.

« La photo est la mémoire du silence. Elle immortalise l’oubli et fixe à jamais le néant ». Fabrice Jean.

Dans  » L’émotion de la Contrainte », Seb Kinbaku, photographe et shibariste, a sû parfaitement lier ses deux passions pour n’en former qu’une.

Page après page nous découvrons toute la beauté de cet Art en image. De très belles photos sont ainsi dévoilées. Les mises en scène laissent deviner toute l’intensité émotionnelle ressenti et vécu au travers des expressions corporelles du modèle. Car le corps parle, à un langage qu’il faut savoir laisser exprimer  dans ce moment de total don de soi et ce manuel nous laisse entrevoir cette entente intime, voir de l’ordre du sacré…

L’intensité est palpable.

La technique du lien utilisée est axée sur l’esthétisme, le corps est façonné, entravé selon l’inspiration et l’accent portés qui orienteront le choix de la mise en forme des cordes. L’encordeur est Maitre de sa création, l’encordée devient son œuvre.

Une pure merveille !

Un livre photos à découvrir, une œuvre d’Art perpétuée dans le respect des enseignements du Do. « La voie » en Japonais.

Abygail.


 

« Superbe recueil de photographies, qui au fil des pages nous transporte d’émotions en émotions, car les cordes c’est surtout cela. Suivant le lieu, le moment, la contrainte, l’intensité des cordes nos émotions sont chaque fois différentes pouvant passer en quelques secondes d’un fou rire à de chaudes larmes …. »
Richard, modèle dans les cordes.

Br N.


Connaissant peu le shibari et amateur de photographie, je suis conquis par le travail de Seb Kinbaku. Très beaux clichés où l’ombre joue avec la lumière, et où le modèle fait penser à un petit chaperon rouge égaré dans une vaste forêt. Il se dégage des cordes, des poses, une très grande sensualité. Belle mise en valeur du Corps… Ce livre donne envie de m’intéresser plus en profondeur au shibari.
Merci !

Admm.


Amateur de photographies en tant que photographe et modèle, j’ai d’abord été réticent à la découverte de ce livre qui m’avait été conseillé par une amie. Une fois lancé, j’ai été agréablement surpris par la sensibilité et la sensualité des photos. J’ai particulièrement apprécié la variété des clichés dans une même unité d’ambiance et de lumière. La technique photographique m’a impressionné. Chaque page m’a rendu curieux de la suivante dans l’espoir de découvrir un peu plus le motif de cordes et la modèle. Je ne connaissais que très peu le Shibari mais cet opus m’a donné envie et curiosité à ce sujet. Je recommande!

Lk.

%d blogueurs aiment cette page :